Un appartement des années 1950 fait peau neuve – Versailles (78)

Architecte d’intérieur MH DECO à Versailles, Etienne Moreau a réaménagé et décoré ce bel appartement des années 1950 dans un esprit chic, naturel et chaleureux.

Le cahier des charges était le suivant : mettre au goût du jour l’endroit pour en faire un appartement fonctionnel, qui concilie convivialité et intimité. Il s’agissait aussi et surtout de donner une âme à cet intérieur, qui ne manquait pas d’atouts pour être valorisé. Très lumineux, le lieu se distinguait par son salon en devers négatif et sa verrière monumentale. Le talent de notre architecte d’intérieur a fait le reste !

Première action : la pose de moulures sur tous les plafonds. Ainsi habillés, ils donnent du caractère à l’appartement.

Une entrée digne de ce nom

Étienne s’est ensuite attaqué à l’entrée. De par sa configuration en couloir, elle était aussi étroite que sombre. Premier défi : implémenter une vraie entrée avec toutes ses fonctions et briser l’effet « couloir », par la création d’un meuble sur-mesure ouvert/fermé comprenant une penderie, une assise, des rangements à chaussures, un miroir et un ramasse clés, sans oublier des patères ! Second challenge : apporter de la luminosité et un effet d’espace dans cette pièce sans fenêtre, grâce à l’installation de miroirs, de nouveaux luminaires dans la niche d’assise et le remplacement des appliques.

Une salle à manger équilibrée

Pièce maîtresse de l’aménagement, la table monumentale réalisée par le client lui-même. Soucieux de créer un ensemble équilibré, Étienne a d’abord remplacé le vieux buffet par un modèle contemporain. Son design se marie à la perfection avec le style décoratif recherché. Il est réhaussé d’un très beau triptyque faisant référence à la nature. La table à manger se munit d’un set de chaises aux consonances scandinaves. Au sol, une composition de vases en verre fumé souligne la déco. On remarque la machine à coudre familiale, théâtralisée pour s’intégrer parfaitement à l’espace. Enfin, l’éclairage se décline autour d’une suspension, un lampadaire et une lampe de table.

Une cuisine miraculée

Le cahier des charges exigeant de conserver l’ancienne cuisine Ikea blanche, sans plinthes ni fileurs et à la finition lacunaire, Étienne a fait des miracles ! Dans un premier temps, il a réalisé deux faux plafonds pour créer un effet boîte : un dans la cuisine et un au-dessus de l’îlot. En plus de marquer l’espace, ce choix a permis l’implantation d’un éclairage général. Notre architecte d’intérieur a ensuite remis à neuf le décor. Toutes les façades blanches, joues décors, et poignées ont été remplacées pour s’harmoniser avec la nouvelle palette couleur. Des plinthes et des fileurs ont été ajoutés partout où il en manquait. Visuelle et fonctionnelle, cette optimisation a par la même occasion amélioré l’hygiène en condamnant les espaces morts sous les caissons où s’amassaient poussière et autres débris de cuisine. Le plan de cuisson a également fait peau neuve, tout comme le plan de travail de l’îlot, remplacé par un plan en béton ciré. Les caissons hauts inutilisés ont été supprimés, une jolie hotte a été posée et une crédence carrelée toute hauteur aux motif végétaux

Un petit salon qui a tout d’un grand

Petit par sa taille et situé à près d’1,50 m en contrebas du plan général de l’appartement, le salon posait une vraie problématique d’aménagement et de décoration aux propriétaires.

Pour y remédier, Étienne a travaillé les deux murs principaux. Dans la descente d’escalier, une peinture naturelle tranche avec le reste de l’appartement pour marquer l’espace, par ailleurs animé par une composition de miroirs. Sur le mur opposé, un visuel monumental est mis en valeur par un aplat de couleur unie claire.

Une sélection de mobilier sur-mesure a donné naissance à un salon modulaire. On peut ainsi facilement adapter la configuration de l’espace en fonction de l’activité réalisée : recevoir, prendre son petit déjeuner, regarder la TV, jouer, se détendre… La banquette a été positionnée de sorte à protéger ses usagers de la luminosité parfois intense en matinée. Une seconde banquette forme un retour, prolongé par deux poufs, également réalisés sur-mesure.

Ainsi en va-t-il également dans l’espace sous l’escalier, où un aménagement spécifique intègre une zone télévision/Hi-Fi et de nombreux tiroirs à ouverture totale.

A la demande des clients, Étienne à également dessiné un petit buffet modulaire pour permettre à leur petite fille de réaliser ses activités. Cette combinaison comprend une cabane de lecture tonneau et une bibliothèque tiroir sur sa gauche.

Jusqu’alors absent du salon, l’éclairage général est désormais assuré par un magnifique plafonnier Spoutnik. Complété par des points secondaires, il magnifie avec beaucoup de caractère cet intérieur versaillais métamorphosé.

Le projet

Architecte d'intérieur

Catégorie

Étienne Moreau, votre architecte d’intérieur à Versailles

Étienne Moreau vous conseille et vous accompagne dans tous vos projets d'aménagement et de design d'espace, particuliers et professionnels. Depuis son agence de Versailles, il intervient dans la Plaine du même nom et, plus largement, dans l'est du département des Yvelines.

d
Sed ut perspiclatis unde olnis iste errorbe ccusantium lorem ipsum dolor