Design d’un appartement destiné à la location – Étampes (91)

À Étampes, le propriétaire de cet appartement destiné à l’investissement locatif meublé en a confié la rénovation et l’aménagement à Irène, architecte d’intérieur MH DECO dans l’Essonne.

Et ce n’était pas du luxe ! Dans le salon, les murs étaient rouges. Une grande mezzanine en bois prenait toute la place et obstruait la visibilité. La salle d’eau n’avait rien à lui envier, avec sa cabine de douche en plein milieu et son petit meuble vasque contre un mur bleu criard.

 

Provoquer le coup de cœur

Soucieux de rentabiliser son investissement sans attendre, le client d’Irène souhaitait provoquer un effet coup de cœur immédiat auprès des futurs candidats à la location.

 

Première étape : la suppression de la mezzanine. Notre architecte d’intérieur a ensuite créé un sas à l’entrée de l’appartement. Pour ce faire, elle a installé une cloison en tasseaux, derrière lequel se dresse un meuble télé, côté salon.

 

Face à la porte d’entrée, le mur accueille une composition sur-mesure. Elle intègre un grand dressing, prolongé par des rangements bas formant un banc. Ce dernier fait office d’assise complétant les trois chaises autour de la table, dans un esprit scandinave, à l’image des autres meubles sélectionnés par Irène : tables basses gigognes et sofa.


Une ambiance douce renforcée par la couleur rose poudrée du mur, en harmonie avec le blanc des autres murs et du plafond. Pour sa part, le sol accueille un parquet stratifié clair. En provenance exclusive des fenêtres de toit type Velux, la lumière s’exprime ainsi pleinement dans un appartement qui en manquait cruellement jusque-là.

 

Irène a ensuite exploité la hauteur sous plafond dégagée par la suppression de la mezzanine, en posant une série d’étagères suivant la pente.

 

Un espace optimisé

La salle d’eau a été intégralement repensée. La douche a pris place au fond de la pièce, au profit du meuble vasque, dorénavant positionné au centre. Créée sur-mesure dans un esprit verrière, la porte noire de ladite douche contraste avec le vert d’eau des murs, gage de luminosité et de douceur.

 

Quant à la chambre, elle s’apparente à un véritable cocon. Avec sa faible superficie, moins de 9 m² et une faible hauteur sous pente, elle nécessitait toutefois d’être « volumisée ». C’est pourquoi Irène a judicieusement créé un soubassement de couleur et une tête de lit sur-mesure, dans laquelle s’encastre le lit. Des niches encastrées remplacent les tables de chevet, évitant ainsi toute emprise au sol ! Face au lit, le meuble de rangement, lui aussi réalisé sur-mesure, se distingue par ses portes miroirs qui agrandissent l’espace et de reflètent la lumière… et vice versa.

Projet réalisé par notre architecte d’intérieur d’Arpajon

Les dernières réalisations d’Irène