Aménagement 400 m2 de bureaux – Le Plessis-Pâté (91)

Dans l’Essonne, Irène Cosani, architecte d’intérieur MH DECO à Arpajon, a métamorphosé 400 m² de bureaux impersonnels en espaces de travail conviviaux et pétris de caractère !

Spécialisée dans la rénovation et l’entretien des voies routières et aéroportuaires, la société NEOVIA occupait depuis 13 ans des locaux sans âme sur une zone industrielle. À l’heure de déménager, elle avait donc jeté son dévolu sur un bâtiment neuf ultra-moderne, à l’intérieur fonctionnel mais impersonnel !

 

Tel était le cahier des charges : donner vie à ce vaste espace de travail, dans un esprit déco dynamique faisant écho à la charte graphique de l’entreprise.

C’est ainsi que notre architecte d’intérieur a d’abord imaginé un accueil à l’ambiance végétale, où le mobilier arbore des formes tout en rondeur contrastant avec les raies de peintures (dessinés par Irène elle-même).

 

Le plus gros du projet concernait bien sûr l’open space, la majorité des usagers y étant concentrée, avec une moyenne d’âge inférieure à 30 ans. Claustra en métal noir, mur jaune, papier peint graphique, autant de choix déco composant une ambiance ultra-tendance et toujours dynamique, telle que l’exigeait le cahier des charges.

 

Idem dans la salle de réunion, qui se révèle finalement bien plus que ça ! De fait, cet espace de 100 m² est aussi un lieu de détente. Ainsi l’a conçu Irène, en disposant d’un côté, 9 tables pour 25 personnes ainsi que du rangement, et de l’autre, un espace plus cosy composé d’une cuisine, d’un salon et d’un coin jeu avec baby-foot et billard. Avec son style loft, la cuisine a été pensée « comme à la maison », murs effet brique et ardoise à l’appui. Les deux espaces sont séparés par une grande verrière colorée, tandis que leurs murs respectifs sont revêtus d’une peinture à la couleur distinctement marquée.

 

Une vocation hybride que l’on retrouve dans l’espace suivant, mi-salle de travail, mi-salle de repos. Les tables avec ordinateurs y côtoient les fauteuils et même un pouf géant Fatboy, dans un cadre où il fait bon prendre un café… et où le violet des murs invite à la réflexion. Cette dernière sera d’autant plus efficace que la pièce est équipée de quatre panneaux muraux acoustiques.

 

Enfin, le bureau du directeur a été traité dans une perspective à la fois sérieuse et chaleureuse (avec ses cadres, son miroir verrière et son planisphère), lumineuse aussi, comme en témoignent les meubles blancs et le mur beige. Un claustra sur-mesure a également été créé afin de créer un sas visuel depuis l’entrée.

 

Crédit photo : Alain Delange

Projet réalisé par notre architecte d’intérieur d’Arpajon

Nos dernières réalisations en Ile-de-France