Blog

3 questions à Eva Ivos, architecte d’intérieur franchisée MH DECO à Juvisy-sur-Orge (91)

14:44 14 décembre in Témoignages franchisés
9

“L’échange est la clé d’un projet réussi !”

Architecte d’intérieur en Ile de France, Eva Ivos a rejoint la franchise MH DECO en mai dernier. Depuis Juvisy-sur-Orge, où elle a basé son agence, son activité rayonne déjà dans toute l’Essonne, et même au delà… comme en témoigne son carnet de commandes rempli jusqu’au printemps prochain !

Quel parcours avez-vous suivi avant de devenir franchisée MH DECO ?

Après l’obtention de mon bac scientifique, je me suis orientée vers des études de médecine qui ne me correspondaient pas du tout. J’ai donc pris un virage à 180° pour devenir architecte d’intérieur, via le cursus BAC +5 de l’EFET à Paris. Une fois mon diplôme en poche, et renforcée par mes stages professionnels, j’étais plus déterminée que jamais.

Néanmoins, je me suis heurtée à la réalité du métier, celle où les architectes sont majoritairement indépendants et n’ont pas le temps ou la possibilité d’accueillir un salarié ; celle encore où les postes d’architecte intérieur n’en sont finalement pas (mais des postes en boutiques de mobilier haut de gamme, ou chez les cuisinistes etc…). Par la suite, l’opportunité de devenir coordinatrice de chantier s’est présentée à moi, ce qui m’a permis d’acquérir un savoir-faire en termes de technique, mais aussi de relationnel, à la fois avec les entreprises et les clients.

En dépit de ses aspects positifs, la partie créative dont rêvent tous les architectes d’intérieur était quasi inexistante dans ce poste. C’est alors que j’ai rencontré Matthieu Hagel, le fondateur de MH DECO, qui m’a convaincue que je pouvais concilier technique et création en devenant architecte d’intérieur franchisée.

Pourquoi avoir choisi la franchise en général et MH DECO en particulier ?

Les architectes d’intérieur exercent souvent dans des agences, où ils n’ont que très peu de rapport avec les clients, voire qui ne les rencontrent jamais, alors que l’échange est la clé d’un projet réussi. Quand ils ne travaillent pas en agence, les architectes exercent en tant qu’indépendants. Cette dernière option est certes séduisante mais lorsqu’on débute, c’est assez compliqué d’obtenir de la visibilité.

En rejoignant MH DECO, j’ai intégré une structure qui me permet à la fois d’être indépendante, et donc de nouer des échanges privilégiés avec les clients, et d’être visible grâce à l’action de la franchise en matière de communication. J’apprécie aussi le fait d’appartenir à un réseau de nombreux architectes et décoratrices d’intérieurs, soit autant de personnalités et de parcours différents. Cette diversité est une force quand on aime échanger sur les projets.

Comment fonctionne votre activité depuis son démarrage ?

Très vite, tout s’est enchaîné : les rendez-vous, les projets et les chantiers. Le pari semble réussi ; aujourd’hui, je n’espère plus concilier technique et création, je le vis au quotidien.